© 2023 par BUGEY CROSSFIT

Siret: 842 779 241 

N° TVA: FR46842779241

infos@aetoscrossfit.com

Tel: 0426089911

FRANCE

AIN

AMBERIEU EN BUGEY

July 10, 2017

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Au fait, c'est quoi les courbatures ?

July 10, 2017

C’est quoi une courbature ? 

 

Les courbatures sont la suite et la résultante logique d’un travail plus ou moins intense que nous avons pas l’habitude de réaliser. 

 

Elles sont les conséquences des nombreuses répétitions identiques que l’on inflige à un muscle en particulier comme, par exemple, lors du squat où nous ciblons spécifiquement les fessiers. Ce travail va provoquer des microlésions et microdéchirures au niveau musculaire et plus précisément au niveau des fibres musculaires.

 

Les contractions musculaires plyométriques sont les plus favorables aux courbatures musculaires (la pliométrie étant l’alternance rapide entre l’allongement et le raccourcissement des muscles). C’est le cas  lors de la course à  pieds où chaque pas est une alternance d’allongement et raccourcissement musculaire.

 

 

LES CONSÉQUENCES D’UN GROS EFFORT

 

Les cellules musculaires ainsi endommagées auront  donc quelques conséquences bénignes pour la santé, c’est à dire des sensations diverses et variées telles que, rougeur, gonflement, chaleur et douleur.

Ces sensations vont apparaître quelques jours après l’effort et vont ainsi créer une baisse de force et d’amplitude (on marche en boitant par exemple).

 

Les douleurs mettent quelques heures voire quelques jours à se mettre en place (entre 12h et 48h), cet effet retardé désagréable est nommé DOMS en anglais (Delayed Onset Muscle Soreness et en français : douleur musculaire d’apparition retardée). 

 

Les courbatures n’ont rien à voir avec l’acide lactique dont vous avez sûrement déjà entendu parler. Cet acide provoque un effet de brûlure intra-musculaire qui s’estompe beaucoup plus rapidement que les courbatures.

 

 

 

Pour que les courbatures s’estompent plus vite…

 

Beaucoup de personnes considèrent et perçoivent la douleur musculaire comme insupportable. Cependant, ne prenez pas d’anti-inflammatoires ! Vous aurez effectivement moins mal mais nous faisons du sport pour être en meilleure santé qu’initialement et non pas pour prendre des traitements médicamenteux contre la douleur. 


La douleur fait partie intégrante du sport, ne la traitez pas avec des produits pharmaceutiques.

 

Essayez également de faire attention aux étirements, tous les exercices d’étirements proposés dans ce livre permettent de détendre le corps et les muscles après un effort intense.

Attention cependant à ne pas chercher la douleur pour

 

 

ne pas endommager d’avantage le système musculaire car allonger exagérément un muscle endommagé risque de l’endommager davantage. C’est pourquoi ne cherchez pas la douleur sur les étirements mais plutôt la détente et le bien-être post exercices.

 

Il existe diverses solutions pour limiter les effets désagréables des courbatures: 

 

  • La meilleure solution consiste à augmenter la vascularisation de la zone concernée, cela favorisera la cicatrisation : donc, bain chaud et/ou une douche en alternant l’eau froide et l’eau chaude

  • Beaucoup boire pour éliminer les toxines

  • Boire des solutions salées

  • Manger protéiné pour aider les muscles à se reconstruire

  • Légère activité physique non traumatisante, marche lente par exemple.

  • Un repos bien mérité.

     

     

     

     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous